Un petit dernier
Kaptain Bigg — Un petit dernier
Date de sortie : Dec. 21, 2008
Label : Autoprod.
Tracklist:
  1. Bonnet M
  2. Paulette et José
  3. Love The Bomb
  4. Guns of Brixton
  5. Go-Go's
  6. Guns of Brixton (Instrumental)
  7. Bonnet M remixed by LK

Partager

facebooktwittergoogle plus
pinterest

Share

×

Paroles

Bonnet M

(4:21)

C’est tout un complexe
Ou radicalement une fierté osée
De ne pas avoir de sex…
…a pile avec ces petits monts élevés
Elles se trouvent toujours des prétextes
De ne pas en avoir honte et de s’en moquer
Elles disent : « c’est mieux le naturel », c’est presque
Comme si elles voulaient s’excuser

Mais elles seraient toutes encore plus belles
Si elles avaient toutes un bonnet M

Moi les miens sont trop petits, sont pas jolies
Les miens sont tout vilains
Que vont penser les garçons, ils sont tout rikiki
Ils vont devoir chercher de leurs mains
J’aimerai avoir un pare-choc de folie
« Mais ma chérie je t’aime comme ça, c’est certain!
Je t’aime comme ça au-delà de l’embolie,
Et j’aimerai pas d’embrasser de loin! »

Mais elles seraient toutes encore plus belles
Si elles avaient toutes un bonnet M

Aime Toi comme
Tu m’aimes Toi comme
Je t’aime Moi comme
Je t’aime…

Aime-toi…

Aime…

Trois kilos de chaque côté
J’ai beau les cacher, mais rien n’y fait
On me dit que c’est un avantage
De vrais atouts pour se faire embaucher
Je crois bien que si je le pouvais
Je me les ferais dessécher
« Oh! Ma chérie je dois t’en empêcher
Tu est si belle de tout côtés! »

Mais elles seraient toutes encore plus belles
Si elles avaient toutes un bonnet M

Aime…

————————————————

Paulette et José

(4:11)

Ils se sont rencontrés un soir d’automne
Ils étaient faits pour se croiser comme personne
Ils auraient même pu se marier, lui et bobonne
Malheureusement la fatalité nous coordonne

La canne à la main, José gène et bouchonne
Paulette, plein d’entrain, glisse entre les autochtones
Il y avait si peu de chance, qu’ils se rencontrent enfin
Durant leur difficile errance, leur voyage quotidien

C’est Paulette qui connue le premier contact
Recevant la canne tordue, façon Full-Contact
Loin d’être inquiet, José lui demanda de faire attention
Un coup de boule bien placé, Paulette calma son agitation

José Padeuil et Paulette Padebras
Un couple qui détonne !

Surpris mais pas sonné, José répondit
De sa canne argentée que l’air pourfendit
Mais fine comme une brindille, Paulette ne bougea pas
Se mis en position d’aiguille, tous les coups elle évita

José, plus qu’énervé de son manque de précision
Agita sa canne de tous côté, sans aucune précaution
Son objectif était de faire le plus de dégâts
Ou au moins de repérer ou se trouve celle qui l’agressa

Quand à Paulette, même si elle n’a pas de bras,
N’est pas du genre à attendre en se croisant les doigts
La jolie blondinette, loin de José, le contourna
Et telle une mitraillette, d’une série de Kick, le martela

José Padeuil et Paulette Padebras
Un couple qui détonne !

Roué de coups, José s’étale comme une crêpe
Paulette a décompressé sur sa tête de cèpe
Il aurait bien pu en rester là pour cette fois
A bien y repenser il aurait même du faire ce choix

José, d’une balayette, fit tomber paulette
Qui s’écrasa sur lui de tout son petit poids
A coup de dents, de cris, ils se tapèrent dans la joie
Déversant leur haine de cette tragique vie vaine

Quand précisément le sang commença à couler
Que les gens de partout vinrent les séparer
C’est les gendarmes qui mirent fin à ces ébats
Avec ce couple du tonnerre qui finit sa nuit au commissariat

José Padeuil et Paulette Padebras
Un couple qui détonne !

————————————————

Love The Bomb

(3:38)

Love the bomb, about it, we don’t care
Love the war, about that, we don’t care
Love the bomb, about it, we don’t care
Love the war, about that, we don’t care
Love microb, about it, we don’t care
Pandemic, about that, we don’t care
Pollution, about that, we don’t care
and the earth, about it, we don’t care

A la fin de notre monde
On verra bien ce qui nous aura éteins
On a tant de choix, pour notre tombe
Tant de possibilité de déclin

Love the bomb, about it, we don’t care
Love the war, about that, we don’t care

Oui parlons de la bombe
Elle nous a tant effrayées
Tapis dans l’ombre, la guerre gronde
Il ne faut surtout pas la réveiller
3ème Guerre du Monde

Love the bomb, about it, we don’t care
Love the war, about that, we don’t care

Pourquoi pas une pandémie
Etreignant toute la planète
Une dernière, une ultime épidémie
Nous transformant tous en zombies abjects

Love microb, about it,we don’t care
Pandemic, about that, we don’t care

Et si c’était notre mère nature
Qui reprenait les reines en mains
Une ère glacière, une ère de tortures
Qui éradiquerait le genre humain

Pollution, about that, we don’t care
and the earth, about it, we don’t care

Mais pensez à cette si petite chose
Qui flotte dans l’espace
Aux astéroïdes, la Terre s’expose
Et rien ne survivra à sa surface
L’extinction des Hommes

Love the bomb, about it, we don’t care
Love the war, about that, we don’t care
Love microb, about it,we don’t care
Pandemic, about that, we don’t care
and the earth, about it, we don’t care

————————————————

Guns of Brixton

(3:18)

When they kick out your front door
How you gonna come?
With your hands on your head
Or on the trigger of your gun

When the law breaks in
How you gonna go?
Shot down on the pavement
Or waiting in death row

You can crush us
You can bruise us
But you’ll have to answer to
Oh, Guns of Brixton

The money feels good
And your life you like it well
But surely your time will come
As in heaven, as in hell

You see, he feels like Ivan
BORN under the Brixton sun
His game is called survivin’
At the end of the harder they come

You know it means no mercy
They caught him with a gun
No need for the Black Maria
Goodbye to the Brixton sun

You can crush us
You can bruise us
But you’ll have to answer to
Oh-the guns of Brixton

When they kick out your front door
How you gonna come?
With your hands on your head
Or on the trigger of your gun

You can crush us
You can bruise us
And even shoot us
But oh- the guns of Brixton

Shot down on the pavement
Waiting in death row
His game was survivin’
As in heaven as in hell

You can crush us
You can bruise us
But you’ll have to answer to
Oh, the guns of Brixton

————————————————

Go-Go’s

(3:21)

Non innocente
Loin d’être pieuse
Elle danse du ventre
Et joue les pucelles pisseuses

Parfois en Vamp
Ou Go-Go danseuse
Elle chauffe les bandes
De mecs en chaleur

Salma a tout
A lui envier
Elle me rend fou
Comme son déhanché

Elle danse pour moi
Enfin, j’y crois
Mais même mes billets
Ne pourrons-nous rapprocher

AyayayayOoo…

————————————————